POSSIBLE FERMETURE !
Decision finale dans 80 jours votez vite

 :: Communauté :: Fanfic Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pokémon Rouge Etranglé (creepypasta)

avatar
Messages : 643
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 22
Localisation : a Mobius

Personnages
Barre de vie:
200/200  (200/200)
Personnages:
Thème des personnages:
Voir le profil de l'utilisateur




Red Le Renard
(!) Fondateur du forum
Jeu 25 Aoû - 14:03
Je vais vous conter une histoire plus tôt triste ou creepy a vous de voir... Bonne lecture ;)
Cette creepypasta n'est pas destiné aux âmes sensibles et aux enfants moins de 13 ans.

strangled-red


Il existe des tonnes d'histoires dans ce monde à propos de versions de pokémon hackées. Certaines sont très bien faites, comme cette version où on commençait le jeu avec un fantôme comme starter.

D'autres sont ridicules, avec des histoires idiotes, comme le joueur qui meurt après avoir fini le jeu, ou alors le jeu qui lui parle. Bordel, ces écrivains ne savent pas que dans ces histoires, moins il y en a, mieux c'est ? Enfin, je m'égare.

Mon intérêt a grandi pour ces jeux hackés qui, apparemment, sont vendus dans n'importe quel magasin, sur Ebay, ou donnés par des sans-abris, à des passants au hasard.

Je n'ai pas eu le plaisir de rencontrer ces personnes bizarres, j'ai simplement trouvé cette cartouche, quand le camion des éboueurs a reculé de la poubelle des voisins.

J'ai remarqué cette cartouche, et j'ai demandé à l'éboueur si je pouvais la prendre, ça ne semblait pas le gêner. Elle avait été jetée de toute façon. J'ai, bien sûr, demandé à mes voisins s’ils ne voulaient pas la reprendre, ils étaient perplexes, comme si c'était la première fois de leur vie qu'ils la voyaient.
Leur fils la voulait, un petit garçon qui avait vu le Dracaufeu sur le dessus, pleurant « Pokémon ! Je la veux maman ! », Mais sa mère lui disait non. Il n’avait même pas de Game Boy, il aimait juste Pokémon.
Ne pensant à rien d’autre, je suis simplement rentré chez moi, regardant l’autocollant sur la cartouche. Juste un sticker ordinaire de la vieille version Rouge, un peu déchiré près du cou du Dracaufeu, mais rien à attendre d’un vieux jeu. Gamin, j’avais la version Bleue, donc j’étais un peu pressé de voir les différences minimes entre les deux versions.  Je fus un peu déçu en voyant l’écran titre.
« Pokémon : Version Rouge Etranglé. » Bon ok, c’était un hack. Les hacks avaient beau être bien faits et tout, ils n’avaient aucune valeur, les originaux avaient bien plus de valeur maintenant et je voulais jouer à Pokémon Rouge, pas à cette ¤marmite¤. Bon, c’était gratuit, pourquoi ne pas essayer.
Le nom était étrange cependant, Rouge Etranglé ? Ca n’avait aucun sens, pas même dans une description morbide de quelqu’un en train de s’étrangler, car on devient bleu sous l’asphyxie, pas rouge. Après tout, peut-être que c’était un hack allant par deux et que j’avais eu la Rouge.
Plus j’y pensais, plus je devenais intéressé. Ma déception initiale se transforma en curiosité, et je voulais savoir ce que le créateur avait fait, et j’allais noter tout ce que j’allais voir.  La première étrangeté que j’ai noté fut quand l’écran titre montra un Dracaufeu à côté du joueur, et non un Salamèche. De plus, il ne changeait pas comme dans les versions originales, Dracaufeu restait même après cinq minutes d’attente.

Haussant les épaules, j’ai tapé Start, notant qu’il n’y eut aucun cri de Dracaufeu comme c’était supposé se passer. J’ai vu l’option « Continuer », ce qui signifiait qu’un autre joueur avait commencé une partie avant moi. J’ai sélectionné cette option pour voir ce que ce soi-disant joueur avait fait. « Non… » J’ai plissé les yeux. Non ? Comment ça non ? Le jeu ne me laissait pas continuer, peu importe ce que je faisais. J’ai entendu le cri de Dracaufeu, très faible et à peine audible.

Ignorant ceci, j’ai choisi « Nouveau Jeu », de toute façon je ne pouvais faire que ça.
L’écran tourna au noir pour un moment, pas de Professeur Chen, pas de thème, rien du tout. Finalement, l’écran changea et montra une chambre, deux lits, deux Télés, et un ordinateur dans le coin. Mon sprite de dresseur était le même que dans les versions originales. J’étais curieux de savoir pourquoi on ne m’avait pas demandé mon nom, ce qui fut résolu quand j’ouvris le menu Start, constatant que mon Dresseur était nommé « Steven ».  Non, ce n’était pas mon vrai nom ou quelque ¤marmite¤ comme ça, ce jeu n’était pas auto-suffisant ou hanté, c’était juste un nom par défaut.

Curieux, j’ai vu que j’avais le montant d’argent de départ, pas de badges. Il ne ressemblait pas trop à Red non plus, ses cheveux étaient plus longs, atteignant presque le bas de son dos, le sourire de Red remplacé par un petit sourire narquois. Honnêtement, je trouvais ce sprite plus cool que celui de Red. Ensuite, j’ai regardé ses Pokémons : il avait seulement un Salamèche au niveau cinq nommé Miki. Rien d’étrange à propos de lui… ou plutôt d’elle, son nom semblait féminin. J’ai regardé ses stats, elle avait seulement Griffe et Rugissement, les attaques basiques. Le jeu semblait normal.
J’ai marché dans la chambre, notant que les cheveux de Steven étaient présents sur le dos du sprite. Je ne reconnaissais pas la maison, mais je suis descendu pour en savoir plus. En bas, il y avait un autre dresseur, qui m’a parlé à l’instant où je suis descendu.

Mike : Prêt ?
Steven : Ouais.

Je supposai que Mike était mon rival, pré-décidé pour moi en remplacement de Blue. Je suis retourné dans ma chambre, en revoyant les deux lits je me suis dit qu’ils étaient sûrement frères. Ils ont reparlé de leurs projets de tous les attraper, de devenir maître et tout ça, avant d’avoir une petite discussion sur qui était le meilleur entre Salamèche et Carapuce, ce qui évidemment fit place à un combat. Ce fut simple, Griffe, Charge, Griffe, Charge encore et encore, avant que je gagne grâce au fait que j’avais commencé.
J’ai noté combien le sprite de Steven semblait cool en combat, il avait une pose différente de Red, ses cheveux dans le vent, ce n’était presque rien mais c’était quand même mieux.
J’ai quitté la maison après quelques discussions avec mon « Frère ». Je me suis rendu compte qu’elle était située à la périphérie ouest. J’étais donc curieux de voir la maison de Red. Sa mère était à l’intérieur, et quand je lui ai parlé, elle a commenté le style de mon personnage, disant qu’il était bel homme. Puis elle a parlé du fait qu’elle serait fière à son tour quand son fils deviendrait dresseur Pokémon. Red était en haut en train de jour à la NES, disant : « Je serai le meilleur quand ce sera mon tour ! »

Je commençais à aimer ce hack. C’était intéressant, une aventure complètement différente, un personnage différent, qui semblait avoir une histoire, une réputation, une histoire dans sa ville, une vraie personnalité au-delà d’un protagoniste silencieux. Les personnes dans la ville lui parlaient telle une vraie personne, et pas sur des conseils pour dresseurs débutants pourris. Même la sœur de Blue avait un nouveau dialogue, ils semblaient être en couple car la conversation se finissait sur un baiser et un cœur au-dessus de sa tête.

Le Professeur Chen m’a juste souhaité une bonne aventure, et m’a donné mon Pokédex pour m’aider dans ce but. Il ne me l’a pas donné pour le compléter comme dans chaque opus, il me l’a donné dans un acte de gentillesse,  pour m’aider, comme un cadeau. J’aimais ce hack de plus en plus à chaque seconde, il y avait vraiment un fond d’histoire maintenant ! J’étais quelqu’un, pas juste un protagoniste à l’emporte-pièce que tout le monde pouvait être, pas un papier blanc qu’on devait remplir.

L’histoire était différente, mais le game-play était le même. Je suis allé au nord comme je devais le faire, allant de ville en ville pour collecter les badges, recevant les louanges des champions. La renommée de Steven semblait se répandre, à tel point que les PNJ allaient lui parler pour le connaître. J’ai utilisé Miki pour chaque combat, et elle montait de niveau vraiment vite. Elle a battu Pierre aisément, même battu Ondine sans problème. Elle n’était pas affectée par les attaques super efficaces ou autres, elle faisait plus de dégâts qu’un Salamèche normal, elle était incroyable ! Elle est même devenue un Dracaufeu au niveau trente-cinq, pas mal du tout je dois dire.

Les choses commencèrent à devenir bizarres lorsque je suis arrivé à Lavandville. Je sais, je sais, Lavandville est le point culminant de chaque histoire bizarre, mais c’était le seul endroit vraiment différent. Il n’y avait pas d’invasion de la Team Rocket, ce que j’ai trouvé bizarre, mais je me suis rappelé qu’on était dans le passé, donc rien d’étonnant. J’ai essayé d’entrer dans la Tour Pokémon dans le but d’avoir un Fantominus, mais c’est le moment où ça commença à devenir bizarre.

Steven : Je n’ai pas de raison d’être ici…

Steven ne voulait pas entrer dans la tour, peu importe ce que je faisais. C’était bizarre, je veux dire il  y a des milliers d’endroits à Kanto où vous ne devriez pas entrer, les petites maisons avec rien d’autre que les enfants de PNJ par exemple.
Pourquoi Steven ne voulait pas entrer ?
Me raisonnant, je me suis dit que je n’avais pas besoin d’un Fantominus, comme Miki pouvait tout contrôler, donc j’ai continué ma route car Lavandville n’avait aucun autre intérêt que le centre Pokémon. Le jeu continua normalement, et au bout d’un moment j’ai fait mon chemin jusqu’au conseil 4 que j’ai battu.

Comme avec Blue, mon « frère » était là avant moi, commença le combat que Miki gagna sans problème. Les conséquences après le combat étaient plaisantes, aucune tension entre Steven et son frère comme avec Blue et Red. Les deux frères se sont félicités mutuellement sur leurs progrès et se sont serré la main avant que l’écran devienne blanc. Pas de Panthéon, pas de crédits. Quand l’écran revint, les deux frères étaient dans leur maison, assis devant l’ordinateur de leur chambre, en train de parler.

Steven : Je ne veux pas…
Mike : Allez, je vais juste l’emprunter un moment pour compléter mon Pokédex, l’entrée ne marchera que si le Pokédex me reconnait comme son Dresseur pendant quelques secondes.
Steven : Mais c’est ma Miki…
Mike : Je te promets que je la rendrai après. Allez, s’il te plaît ?
OUI/NON
J’étais un peu perplexe. J’ai tapé NON par précaution.
Mike : Allez, s’il te plaît ?
NON
Mike : Allez, s’il te plaît ?
J’ai réalisé  que c’était une boucle et que je pouvais seulement dire oui. Alors je l’ai fait, pour voir ce qui allait arriver.
Mike : Ok, ça prendra juste une seconde avant que nous soyons maîtres !
Steven : …

L’écran changea pour montrer l’animation de deux dresseurs en train d’échanger, ce que j’ai trouvé bizarre car j’étais seul, mais c’était supposé arriver. Miki s’en alla en premier, que j’ai regardé paresseusement en train de s’envoler dans le tube.
SNAP !
Ca m’a fait bondir, le bruit résonnant dans ma chambre silencieuse. Regardant l’écran, j’ai noté que le jeu semblait gelé, Miki était restée à mi-chemin dans le tube, mais le jeu ne faisait rien.
Avec un soupir, j’ai éteint le jeu, me demandant de quand ma dernière sauvegarde datait. Quand le jeu se ralluma, je regardai un moment l’écran titre, il n’y avait plus de Dracaufeu près du dresseur. J’ai pressé Start, réalisant que seule l’option Continuer était présente. C’était… étrange. J’ai sélectionné Continuer, le jeu commença sans montrer mes stats comme d’habitude. Ma mâchoire tomba quand j’ai vu ce qui m’accueillit.  
UN AN PLUS TARD

Le thème de Lavandville commença, l’écran faisant doucement un fondu depuis le noir. Steven était dans la Tour de Lavandville, ce qui rendait la musique encore plus pesante. Il était debout devant une tombe, ne faisant rien. J’ai pressé A.

Steven : …

Confus, j’ai essayé de marcher, réalisant que j’avais encore le contrôle à ce moment-là. J’ai appuyé sur Start et regardé mes stats. Miki n’était plus là. Pas seulement elle. Toutes les options avaient disparues. Le Pokédex était absent, le sac vide. Vraiment concerné à présent, j’ai regardé sa carte.
Il n’avait plus d’argent. Pas de badges. Son temps de jeu était de 8,795 heures, ce qui était impossible car j’avais joué seulement trente heures en tout. Mais ce n’était pas la partie la plus bizarre. Son image, l’image du beau jeune homme qu’il était, confiant et cool, n’était plus. Il était différent. Ses yeux étaient blancs, son expression triste, son sourire était parti, remplacé par une expression laconique. Ses longs cheveux, auparavant bien soignés, étaient maintenant sales et mal peignés. Je ne pouvais plus le regarder plus longtemps, j’ai fermé le menu et ai commencé à sortir de la tour. A chaque pas, le jeu tremblait comme si un Pokémon était empoisonné.

Je déglutis, et regardai à nouveau sa carte. Son image devenait encore pire. A chaque pas, sa tête pendait un peu plus, ses épaules s’effondraient, il se courbait toujours plus. Depuis le temps, j’étais sorti de la tour et il était sur les genoux, les mains sur la figure, ses cheveux drapés autour de lui. Je me disais que quelque chose allait se passer, mais rien. Ca commença à faire germer une idée dans ma tête. Je me suis toujours demandé pourquoi dans les jeux originaux il n’y avait pas de maître avant votre rival. Pourquoi vous, le protagoniste, devez battre votre rival, quand lui a juste attendu, sans précédent maître à vaincre.

Enfin ça m’a frappé. La réponse était évidente. Le précédent maître a abandonné. Sa précieuse Miki  était apparemment morte, et une partie de lui était morte aussi. Son Pokédex, les autres Pokémons, ses badges, sa renommée, il a tout laissé tomber. Cette année, l’année où il l’a perdu, l’année d’où toutes ses heures venaient, j’ai même fait le calcul, il y a 8765 heures dans une année, ajoutez à ça mes 30 heures de jeu.
Donc même si le jeu continuait, ce devait être une sorte de fin je crois, je veux dire, qu’y avait-il d’autre à faire ? Je n’avais pas de Pokédex, pas de Pokémon, rien. Qu’est-ce que j’étais supposé faire ? J’ai parlé à tout le monde dans la ville et ils disaient des choses similaires.

« Tu vas bien ? »
« Toujours en deuil je vois… »
« Ca va aller… »
« S’il te plaît… Y a-t-il une chose que l’on peut faire ? »

Steven n’a jamais répondu, et ils disaient les mêmes choses en boucle. Je ne pouvais pas éteindre le jeu maintenant, c’était trop bizarre. Curieux, j’ai marché dans les hautes herbes. Je n’avais pas de Pokémons, je me demandais comment le combat allait se dérouler.
Le RATTATTA sauvage s’enfuit loin de vous.
Le combat se termina sans rien d’autre. C’était certainement intéressant, et ça arrivait avec n’importe quel Pokémon rencontré.
Le ROUCOOL sauvage vous ignore.
Le PONYTA sauvage s’écarte.
La musique n’avait toujours pas changé. Peu importe où j’allais, la musique de Lavandville me suivait. Ma frustration était mixée avec l’atmosphère dépressive, faisant de tout ça une expérience à la fois innovante et inconfortable, mais je n’allais pas pleurer. Je commençais à devenir un peu énervé aussi, personne ne me disait rien à part leurs condoléances et essayaient de me donner des objets comme SODA COOL ou CAFÉ, ce à quoi Steven répondait :

Steven : …Non…

Je me suis frappé mentalement pour mon idiotie, réalisant soudain combien la réponse était claire et évidente, Bourg Palette bien sûr ! Quand je suis arrivé, après un long moment, car sans Pokémon volant ou Bicyclette j’étais obligé de marcher, de plus Steven semblait marcher deux fois plus lentement que normalement, rien n’avait changé. J’ai d’abord parlé au Professeur Chen.

« Ces choses arrivent… Tu n’as juste pas eu de chance. »

J’ai essayé avec la sœur de Blue.

« S’il te plaît… Ne pars plus de la maison à nouveau… »

La mère de Red ne voulait même pas me parler. Sans autre réponse ou endroit où aller, j’ai marché à l’est pour trouver ma maison. A l’intérieur, il y avait Mike mais lui parler était inutile.

Mike : Je suis tellement désolé…

J’ai réfléchi un moment pour savoir si c’était la fin, Steven semblait ne rien vouloir faire mais parcourir Kanto était inutile, car tout le monde semblait n’en vouloir qu’à son deuil. Je suis monté dans la chambre et ai marché jusqu’au lit.

Steven : Je vais dormir…

L’écran fit un fondu pour un moment, mais quand il revint, le monde semblait avoir une teinte noire et le sprite de Mike était étendu sur l’autre lit. Je supposais que c’était la nuit.

Steven : Je vais le faire…

Faire quoi ? Je n’en avais aucune idée, j’ai essayé d’inspecter toute la chambre, rien ne se passa. Bientôt, j’ai quitté la maison et un autre dialogue apparut.

Steven : IL peut la ramener… IL peut tout faire…

Mais c’était quoi ce IL ? Quelque chose qui pouvait faire n’importe quoi. Me demandant quoi faire, j’ai essayé de quitter le Bourg Palette.

Steven : Pas par là.

Il ne voulait pas aller plus loin. J’ai essayé les maisons.

Steven : Au diable ces maisons…

J’ai haussé un sourcil, oubliant pour un moment que ce n’était pas un vrai jeu Pokémon: la vulgarité m’avait troublé. J’ai continué à chercher une solution, mais il n’y avait rien à faire. J’ai accidentellement fait un pas sur l’océan, et Steven a continué à marcher dessus, le dessus de son sprite seulement était visible, comme les nageurs. Je ne savais pas qu’il savait nager.

Steven : Celui qui manque…

Celui qui manque ? J’ai fait une pause un moment, non, ça ne voulait pas dire… Bon, je n’avais pas essayé le bug de MissingNo sur cette cartouche, mais c’était ce que c’était. J’ai « surfé » sur la rive droite de Cramois’Île. J’ai commencé à me sentir mal. Silence. Le thème de Lavandville avait stoppé, il n’y avait aucun bruit, là où il n’y avait aucun Pokémon. J’ai continué de surfer de haut en bas sur la côte quand…

Un MISSINGNO sauvage apparaît !

Steven : A moi…

Le MISSINGNO sauvage est attrapé !

C’était quoi ? Steven n’a rien fait, juste commandé à cette atrocité issues de données corrompues de le rejoindre, non, de venir en sa possession, et il l’a eu. J’étais encore plus dérangé par tout ça, regardant le menu Start, et j’ai vu que MissingNo n’était pas avec moi en tant que Pokémon, mais en tant qu’objet, rendant les choses encore plus bizarres. J’ai regardé la carte de dresseur aussi. Steven était dos à moi, ses longs cheveux drapés derrière lui, les mains dans ses poches, rien d’autre.
Me rappelant ce qu’il avait dit cette nuit, j’ai réalisé ce que j’avais à faire… J’ai surfé jusqu’au nord et ai marché jusqu'à Lavandville. Le long du chemin, j’ai remarqué qu'aucun dresseur ne voulait regarder Steven, ils se détournaient tous lorsqu’il passait, même ceux qui normalement étaient statiques. J’ai essayé de parler à un des officiers qui gardaient les passages entre deux villes.

« Vas-y… »

Ils disaient tous la même chose, mais un me glaça le sang.

« Certaines fois, la mort est la meilleure chose. »

Mes mains étaient couvertes de sueur, Steven allait faire l’impossible, quelque chose qui passerait pour un crime contre-nature, et beaucoup de gens partageaient mon opinion. Je me suis raidi, c’était juste un jeu et j’allais le finir.
Ça a pris une éternité de monter la tour Pokémon, et j’essayais de me rappeler de la bonne tombe. Devant la vraie, j’ai pris une grande inspiration. En premier j’ai essayé de l’inspecter.

Steven : Miki…

Rien ne se passa. J’ai dégluti, ouvert le menu et ai sélectionné MissingNo dans le sac.

Chen : Steven, ne fait pas ça !

Je me suis rappelé quand le Professeur vous disait comme par magie de ne pas utiliser un objet clé quelque part, comme la Bicyclette dans un bâtiment, mais cette fois le message était différent, presque comme un avertissement.

Steven : Dans un monde qui a triché avec moi, pourquoi devrais-je être honnête ?

Steven utilise « Ça » !
……………………… ……………………… …………………….. ……………………..
Steven obtient M@#$ !

Mais qu’est-ce que j'ai obtenu, nom de Dieu ? Je ne peux pas vous le dire, car le jeu prit mon contrôle. Sans que je ne fasse rien, Steven quitta la tour de lui-même, marchant pas par pas. Le thème de Lavandville se joua après que j’aie quitté la tour et devint atrocement lent.

A chaque fois que je passais un endroit où la musique devait changer, la musique devenait encore plus lente et quand j’arrivais à Azuria, c’était un grognement démoniaque. Je regardais juste, essayant de deviner où j’allais, mais ça devenait évident. J’arrivais au Bourg Palette et la musique stoppa quand j’arrivai dans la maison de Steven, montant les escaliers.
A ce point, Steven était en train de marcher pas par pas, stoppant au lit de son frère, se tournant pour lui faire face. En premier, le jeu freeza et je pouvais rien faire, simplement rester là sans bouger. Mais je pouvais ouvrir le menu Start. J’ai choisi sa carte de dresseur. Il n’y avait qu’un grognement étouffé, comme un cri distordu. Steven me regardait à nouveau. Il était voûté, ses cheveux cachant ses yeux, ils étaient sauvages et décoiffés.

Entre ses mèches, on voyait qu’il n’avait plus de figure du tout, juste une ombre noire d’où sortaient deux yeux rouges, ce qui contrastait avec l’ombre. Ça n’allait pas du tout. Son nom était maintenant S !3v3n. Je ne pouvais pas détacher mes yeux de ceci, je commençais à voir trouble, je ne pouvais plus voir grand-chose et ma figure était humide. Je pleurais comme un bébé.
Il n’y avait rien que je puisse faire pour m’arrêter de pleurer. J’étais avec ce garçon du début, je l’avais fait monter à l’excellence, et il fut obligé de tout stopper à cause d’un accident tragique… et maintenant, il était ça. Cette abomination. Je l’ai regardé devenir fou. J’ai essuyé mes larmes, fermé la carte de dresseur et essayé de sauver le jeu. Le jeu m’informa que c’était impossible.

« Plus rien ne peut être sauvé maintenant. »

Le menu de pause ne voulait pas se fermer, je n’avais qu’une option, j’ai ouvert le sac, rien ne se passa. J’ai regardé mes Pokémons, il y en avait un. Un seul, qui avait 0 PV. Son statut, Mort, son nom M@#$. Je l’ai sélectionnée.

STATUT : « C’est elle... »
CHANGER : « Jamais… »
FERMER : « Non… »
ETRANGLER
Mes doigts tremblaient. J’ai sélectionné ETRANGLER, et le menu se ferma, montrant Steven dans la chambre à nouveau.
S !3v3n : Au revoir…
SNAP !

Le jeu s’éteignit de lui-même. J’étais plus éberlué qu’effrayé. Un peu choqué, j’ai rallumé, l’écran titre montrant S!3v3n le maniaque et un Dracaufeu horriblement glitché. J’ai appuyé sur Start, et choisi Continuer. Tout ce que j’ai vu était un zoom hors de Bourg Palette montrant la maison de Steven à l’ouest, entourée de hautes herbes et bloquée loin de la ville par des pierres immuables.
L’image était complètement statique, sans musique ni mouvement, avant de fondre au blanc, revenant à l’écran titre. J’ai vu un dresseur et un Dracaufeu. J’ai choisi continuer.
« …Non… »


_________________
" La flamme vous apportera paix et justice. Ne l'éteignez pas avec de l'eau ''



Personnages:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 581
Date d'inscription : 02/02/2016
Age : 16
Localisation : Aller-Retours entre son blog et le forum...

Personnages
Barre de vie:
200/200  (200/200)
Personnages:
Thème des personnages:
Dim 28 Aoû - 15:36
Tiens...C'est une de mes creepypasta préférés
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 264
Date d'inscription : 31/01/2016
Localisation : Quelque part au sein de ce vaste monde.

Personnages
Barre de vie:
200/200  (200/200)
Personnages:
Thème des personnages:
Voir le profil de l'utilisateur




Yumeko and Shiro
(!) Admin du Rpg en chef
Dim 28 Aoû - 16:30
Tu pourrais citer l'auteur d'origine quand même. Je pensais que cette catégorie était pour ceux écrivant des creepypastas, donc des gens pourraient croire que c'est toi qui a écrit ça x)...

Sinon j'aime pas cette fic' : Elle se moque des clichés de creepy' au tout début, sauf qu'elle les utilise et n'est pas mieux. En plus du fait que c'est juste toujours aussi plat et vide... Et ça s'appelle une creepypasta quoi, j'ai plus ri des clichés qu'autre chose XD Bref, c'était pas superbe non plus quoi, juste banal.

_________________

tonimage tonimage
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 643
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 22
Localisation : a Mobius

Personnages
Barre de vie:
200/200  (200/200)
Personnages:
Thème des personnages:
Voir le profil de l'utilisateur




Red Le Renard
(!) Fondateur du forum
Dim 28 Aoû - 16:37
Beh les fanfic est bien ici pour conter une histoire non ? même si on n'en est pas l'auteur XD

_________________
" La flamme vous apportera paix et justice. Ne l'éteignez pas avec de l'eau ''



Personnages:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 201
Date d'inscription : 30/06/2016
Age : 18
Localisation : The awesome MILKY WAY

Personnages
Barre de vie:
200/200  (200/200)
Personnages:
Thème des personnages:
Voir le profil de l'utilisateur




Galaxy The Lop
(!) Admin' Lapin des étoiles
Dim 28 Aoû - 16:53
Oui mais il faudrait au moins présenter la source.

Je partage l'avis de Yumeko. C'est TRÈS CLICHÉ(Lavanville, cartouche étrange, pokémons morts, suicide...). Dommage.

_________________

« The stars look very different today. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 643
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 22
Localisation : a Mobius

Personnages
Barre de vie:
200/200  (200/200)
Personnages:
Thème des personnages:
Voir le profil de l'utilisateur




Red Le Renard
(!) Fondateur du forum
Dim 28 Aoû - 17:10
ouais. '-' je prends note la prochaine fois mais vous aussi vous pouvez poster vos creepypasta ici XD

_________________
" La flamme vous apportera paix et justice. Ne l'éteignez pas avec de l'eau ''



Personnages:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 264
Date d'inscription : 31/01/2016
Localisation : Quelque part au sein de ce vaste monde.

Personnages
Barre de vie:
200/200  (200/200)
Personnages:
Thème des personnages:
Voir le profil de l'utilisateur




Yumeko and Shiro
(!) Admin du Rpg en chef
Dim 28 Aoû - 17:30
Oui, mais il faut créditer !

Je ferais peut être une fanfic sur mes persos du forum... Kyandi n'étant absolument pas visé mdrr j'en est marre pourquoi toujours lui

_________________

tonimage tonimage
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 581
Date d'inscription : 02/02/2016
Age : 16
Localisation : Aller-Retours entre son blog et le forum...

Personnages
Barre de vie:
200/200  (200/200)
Personnages:
Thème des personnages:
Dim 28 Aoû - 17:31
C'est l'amour,ma chère....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 264
Date d'inscription : 31/01/2016
Localisation : Quelque part au sein de ce vaste monde.

Personnages
Barre de vie:
200/200  (200/200)
Personnages:
Thème des personnages:
Voir le profil de l'utilisateur




Yumeko and Shiro
(!) Admin du Rpg en chef
Dim 28 Aoû - 17:33
Nan nan, je considère d'avantage Kyandi comme genre mon best friend forever ou mon adorable fils, tu vois xD ?

_________________

tonimage tonimage
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 581
Date d'inscription : 02/02/2016
Age : 16
Localisation : Aller-Retours entre son blog et le forum...

Personnages
Barre de vie:
200/200  (200/200)
Personnages:
Thème des personnages:
Dim 28 Aoû - 17:34
T'en est sûre xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 264
Date d'inscription : 31/01/2016
Localisation : Quelque part au sein de ce vaste monde.

Personnages
Barre de vie:
200/200  (200/200)
Personnages:
Thème des personnages:
Voir le profil de l'utilisateur




Yumeko and Shiro
(!) Admin du Rpg en chef
Dim 28 Aoû - 17:37
Je te le jure xD
Je l'ai créer avec la définition de " Mec sympa " en tête, si je l'aimait vraiment dans le sens que tu crois il aurait un autre caractère xD

_________________

tonimage tonimage
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 643
Date d'inscription : 29/01/2016
Age : 22
Localisation : a Mobius

Personnages
Barre de vie:
200/200  (200/200)
Personnages:
Thème des personnages:
Voir le profil de l'utilisateur




Red Le Renard
(!) Fondateur du forum
Dim 28 Aoû - 17:52
comme ? XD

_________________
" La flamme vous apportera paix et justice. Ne l'éteignez pas avec de l'eau ''



Personnages:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 581
Date d'inscription : 02/02/2016
Age : 16
Localisation : Aller-Retours entre son blog et le forum...

Personnages
Barre de vie:
200/200  (200/200)
Personnages:
Thème des personnages:
Dim 28 Aoû - 18:28
Eh,j'ai fait ma creppypasta :p
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Pokémon Rouge Etranglé (creepypasta)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Rouge Étranglé (Pokémon creepypasta)
» [VDS] Pokémon Rouge-Feu GBA Neuf Sous Blister VF
» Pokémon Version Bleu / Version Rouge / Version Jaune
» [Carnet de Bord] Pokémon Rouge Feu ULTRA Random.
» Pokémon Donjon Mystere équipe de secours rouge Nuzlocke Challenge !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sonic RPG World :: Communauté :: Fanfic-
Sauter vers: